Guerre et paix

07 avril 2018, 20h

La guerre a inspiré plusieurs géants de la musique classique. Qu’il s’agisse des œuvres tantôt tragiques et poignantes de Shostakovich ou des compositions mettant en valeur des idéaux de liberté et de fraternité telles que l’opéra Fidelio de Beethoven, impossible de demeurer insensible devant tant de ferveur.

Au cours de ce concert, Félix Ste-Marie prend d’assaut l’ouverture 1812 écrite par Tchaikovsky suite à une commande. Bien qu’il n’en ait jamais été fier, cette ouverture figure parmi les œuvres préférées du compositeur. Avec son hymne russe du début, les apparitions fréquentes de La Marseillaise et ses célèbres coups de canon, cette œuvre ne manquera pas de vous garder bien éveillé.

Le Chœur Polyphonique de Lévis terminera, après l’entracte, sur une note plus sereine et optimiste avec le Chœur Du Vallon et quatre jeunes solistes du Conservatoire pour l’exécution de la Messe « en temps de guerre » (In tempore belli) de Haydn.

Billeterie