Billetterie


Que vous souhaitiez récupérer vos billets à nos bureaux ou le soir du concert, le personnel de l’Orchestre reste à votre entière disponibilité pour répondre à toutes vos questions

3 méthodes

EN PERSONNE A NOS BUREAUX

Le jeudi entre 14h00 et 20h30
3995, rue de la Fabrique, bureau 3, Lévis (Qc) G6W 1J6

PAR TÉLÉPHONE

Du lundi au jeudi entre 9h30 et 12h
et entre 13h15 et 16h30 au 418-603-3138

EN LIGNE

Notre système de billetterie vous offre la possibilité d’acheter vos billets 24h / 24, 7 jours / 7 dans un environnement tout à fait sécuritaire.

Abonnez-vous

Abonnez-vous à la saison 2018-2019 afin d’assister aux trois concerts de la saison régulière. Possibibilité d’acheter les billets aux bureaux de l’OSL les jeudi entre 14h00 et 20h30 ou par téléphone au 418 603-3138. Tarif entre 52,50$ et 82,50$.


Billetterie en ligne


L’âme Slave

07 décembre 2019, 20h

Alfred Reed Christmas Celebration
Richard Strauss Morgen, op. 27 no 4 et Cäcilie, op. 27 no 2*
Richard Wagner Prélude et « Liebestod », tirés de Tristan et Isolde*
*Karine Boucher Soprano
Sergueï Prokofiev Extraits de Roméo et Juliette, op. 64
Antonín Dvořák Symphonie no 7 en ré mineur, op. 70

Venez célébrer un Noël façon romantique avec nous! Après Christmas Celebration, nous recevons une magnifique soprano dramatique qui va prêter sa voix puissante à deux lieder de Richard Strauss, mais surtout à l’éternelle Isolde de Wagner dans le Liebestod! Après le Roméo de Tchaikovsky, nous vous offrirons des extraits de celui de Prokofiev, écrit pour le ballet. Finalement, une grande symphonie dramatique de Dvorak, la 7e, en ré mineur qui vous séduira avec ces puissants accents slaves!

*Karine Boucher Soprano

Originaire de la ville de Québec, Karine Boucher a obtenu sa maîtrise et son baccalauréat en interprétation du chant au Conservatoire de Québec. En tant que membre de l’Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal, elle compte parmi ses crédits Miss Pinkerton dans The Old Maid and the Thief, Annina dans La Traviata, Inez dans Il Trovatore sur la scène de l’Opéra de Montréal et plusieurs autres engagements tel que Damon dans Acis et Galatea (Arte Music), Mimì lors de la tournée 2014 de La Bohème (Jeunesses Musicales) et le rôle-titre dans Rita de Donnizetti (Highlands Opera Studio). En 2014, elle a remporté le premier prix et le prix du public lors du concours de l’ensemble studio du Canadian Opera Company. En octobre 2014, elle a fait ses débuts au sein de la Canadian Opera Company dans le rôle de Kate Pinkerton de Madame Butterfly et Berta dans Le Barbier de Séville (interprétation d’Ensemble Studio). Suite à ses succès, Karine Boucher se voit confier le rôle de Suzanna dans les noces de figaro et Michaela dans l’opera Carmen toujours avec le Canadian Opera Company de Toronto.

Karine participe à plusieurs événement en tant que soliste en collaboration avec l’orchestre Métropolitain de Montréal.

Karine Boucher est très heureuse de revenir à ses premiers amours en participant à ce concert avec L’orchestre symphonique de Levis dirigé par Maestro Gilles Auger.

Incursions Nordiques

21 mars 2020, 20h

Maurice Ravel Ma mère l’Oye (suite)
Jean Sibelius Concerto pour violon en ré mineur, op. 47
*Catherine Dallaire violon
Carl Nielsen Symphonie no 2, op. 16, « Les quatre tempéraments »

Pour notre premier concert de notre 35e année d’existence, nous vous amenons découvrir des pages nouvelles et aussi très connues. Félix dirigera en ouverture la magnifique suite de Ma Mère l’Oye du grand Maurice Ravel. Nous accueillerons ensuite avec fierté Catherine Dallaire, violon-solo assistante de l’orchestre symphonique de Québec, qui nous offrira le très célèbre concerto de violon de Sibelius! Après l’entracte, c’est l’heure de la découverte avec la superbe 2e symphonie du Danois Carl Nielsen qui porte de titre des « quatre tempéraments ». Une magnifique musique qui est injustement mise à l’écart dans les concerts symphoniques d’ici…

*Catherine Dallaire violon

Catherine Dallaire est diplômée du Conservatoire de Québec, où elle a obtenu deux premiers prix avec grande distinction en violon et en musique de chambre. Ses professeurs étaient alors Jean Angers et Jean-Louis Rousseau. Elle s’est également perfectionnée au prestigieux Curtis Institute of Music de Philadelphie. Elle a été violon-solo de l’Orchestre des Jeunes du Québec et des Jeunes Virtuoses de Montréal. Elle a joué avec les Violons du Roy depuis leur formation en 1984 jusqu’en 1992, et y a occupé le poste de coviolon solo de 1990 à 1992.

Violon solo associé de l’OSQ depuis 1988, Catherine Dallaire est un des piliers de la vie musicale de Québec. Sa sonorité ample et chaleureuse, une musicalité de tous les instants, sa grande souplesse et son ouverture aux différents styles font d’elle une musicienne accomplie. Elle a donné plusieurs concerts et récitals au sein du Quatuor Québec et de nombreuses autres formations de chambre, dans le cadre du Festival de Lanaudière, du Festival d’été de Québec, du Festival Orford, du Festival International du Domaine Forget, du Festival de Lachine et du Rendez-vous musical de Laterrière, aux côtés d’artistes tels qu’André Laplante, Anton Kuerti, Emmanuel Pahud, Marc-André Hamelin, Hansjörg Schellenberger, Hatto Beyerle, Johannes Lüthy, Jean Deplace et plusieurs autres.

Catherine Dallaire a également été soliste invitée de l’Orchestre symphonique de Québec à plusieurs occasions, sur invitation de Pascal Verrot, Simon Streatfeild, Yoav Talmi et Fabien Gabel, ainsi que Bernard Labadie aux Violons du Roy.

En plus de sa carrière d’interprète, Catherine Dallaire est professeur au Conservatoire de musique de Québec, où elle participe activement à la formation des jeunes violonistes et des futurs professionnels, en plus d’avoir été coach à l’Orchestre mondial des Jeunesses musicales, au Domaine Forget, et membre de jurys de différents concours de musique ainsi qu’au Conseil des Arts et des Lettres du Québec.

Titan !

06 Juin 2020, 20h

Johann Strauss II Voix du printemps, op. 410
Frank Proto A Carmen Fantasy, pour contrebasse et orchestre
*Gaspard Daigle contrebasse
Gustav Mahler Symphonie no 1 en ré majeur, dite « Titan »

Il est normal de terminer une saison de façon brillante, mais là, on se surpasse et on s’offre (ainsi qu’à vous) un immense cadeau : TITAN! la grandiose 1e symphonie de Mahler! Ce concert printanier – qui suit nos ateliers annuels de direction d’orchestre- s’ouvrira sous la baguette de Félix qui dirigera la valse Fruhlingstimmen, Voix du printemps, et nous recevrons un jeune soliste fraichement diplômé du Conservatoire de Québec, le contrebassiste Gaspard Daigle. Il jouera pour nous une pièce de Frank Proto : A Carmen Fantasy. Sur des thèmes super connus, le compositeur a écrit une œuvre très originale mettant vraiment en vedette les qualités de la contrebasse!

*Gaspard Daigle contrebasse

Originaire de Lévis, Gaspard débute ses études en contrebasse en 2007 dans la classe de Jean Michon au conservatoire de musique de Québec. Tout au long de son parcours, il a l’occasion de se perfectionner auprès de grands maîtres tel que François Rabbath, Paul Ellison et Ali Azdanfar lors de stages au Domaine Forget. En plus d’avoir pris part à l’Orchestre de la Francophonie en 2014 et à l’Orchestre d’Orford Musique en 2016, il joue régulièrement en tant que surnuméraire au sein de différents ensembles : l’Orchestre symphonique de Québec, l’Orchestre symphonique de la Côte Nord, l’Ensemble contemporain de Montréal, l’Orchestre symphonique de Sherbrooke.

En 2015, il termine sa maîtrise en obtenant le prestigieux prix avec grande distinction et joue en tant que soliste avec l’orchestre du conservatoire de musique de Québec, donnant en première canadienne le Concerto no.2 pour contrebasse et orchestre de Frank Proto. Ayant un grand intérêt pour la création d’oeuvres nouvelles et la musique de chambre, Gaspard a fait partie de la classe de création musicale du conservatoire de musique de Québec, des éditions 2016 et 2017 du Laboratoire de musique contemporaine de Montréal, du « Toronto Creative Music Lab » en 2017, ainsi que du stage d’improvisation de Orford musique.

Il a par ailleurs participé à la création de pièces dont plusieurs ont été écrites à son intention le duo Axon du new yorkais Taylor Brook, Nous, et la gravité du compositeur lévisien Émile Couture et Sépulcre une pièce pour contrebasse seule de la montréalaise Keiko Devaux en sont quelques exemples. Gaspard occupe également depuis 2016 le poste de contrebasse solo à l’Orchestre symphonique de l’Estuaire à Rimouski.