Orchestre symphonique de Lévis

Un orchestre intergénérationnel fondé sur une passion commune

L’Orchestre symphonique de Lévis est le plus important regroupement artistique de la région de Lévis; à ce titre, il fait figure d’ambassadeur culturel en Chaudière-Appalaches. Fondé en 2000, il a remplacé l’Orchestre symphonique des jeunes de Lévis (OSJL) qui avait vu le jour en 1985. Ce virage s’est effectué de façon naturelle puisqu’avec le temps, il semblait limitatif de réserver un espace créatif seulement aux jeunes alors que la musique rassemblait plusieurs générations animées d’une même passion. Issus de différents milieux, quelque 65 musiciens bénévoles évoluent avec l’Orchestre symphonique de Lévis dirigé par le Chef Gilles Auger et son assistant Félix Ste-Marie pour le plus grand bonheur des spectateurs qui ont le plaisir d’entendre et de voir s’exécuter des artistes de cœur.

Maestro et musiciens

L’Orchestre symphonique de Levis, Un orchestre de formation

Le ministère de la Culture et des Communications a accordé à l’Orchestre symphonique de Lévis, le statut d’orchestre symphonique de formation. L’objectif de cette reconnaissance consiste à offrir aux musiciens et au chef d’orchestre un environnement musical de qualité, un terreau fertile pour favoriser les échanges intergénérationnels et le mentorat. Ainsi, depuis 2013, l’orchestre performe au sein de l’espace symphonique de Lévis situé à l’église Saint-David-de-l’Auberivière sur la rue de la Fabrique à Lévis. La scène européenne aménagée grâce au soutien de nombreux partenaires financiers dont la paroisse St-Joseph de Lévis et Desjardins fait office de résidence permanente pour l’orchestre. Ce lieu privilégié facilite la réalisation de la mission de l’orchestre qui consiste à favoriser l’accès et à  diffuser  la musique symphonique de haut niveau à travers l’ensemble de la région Chaudière-Appalaches. À cet égard, les répétitions de l’orchestre, des ateliers de direction, un concert commenté lors des Journées de la culture et la programmation régulière sont ouverts au public. L’OSLévis est un organisme à but non lucratif et enregistré comme organisme de charité.

 

Le chef d’orchestre Gilles Auger
La passion du métier

Chef d’orchestre et directeur artistique de l’Orchestre symphonique de Lévis, Gilles Auger possède une feuille de route bien étoffée.
Diplômé du Conservatoire de musique de Québec et de la prestigieuse Juilliard School of Music de New-York, Gilles Auger a dirigé, depuis, la majorité des orchestres canadiens incluant Toronto, Montréal et Québec en plus d’avoir conduit les musiciens de l’Orchestre de chambre de Besançon, de l’Orchestre National de Lyon et celui de la Suisse Romande. À son retour de Besançon (en 1986) le Maestro concentra ses énergies et son savoir-faire surtout en enseignement, ayant œuvré 10 années à L’École de Musique de l’Université Laval et, depuis 1986, au Conservatoire de musique de Québec, son Alma Mater, d’où il se retirera en Août prochain, après 35 ans de bons et loyaux services.  Chef de l’Orchestre symphonique des jeunes de Lévis (en 2000 devenu l’OSL) depuis 1985, il considère cet orchestre comme son « bébé » ayant été à son podium depuis ses débuts jusqu’à aujourd’hui! En plus de ses activités de chef d’orchestre et de professeur, Maestro Auger s’adonne aussi à la composition; il a composé de nombreux cycles de mélodies – dont Spleens que vous entendrez ce soir- deux symphonies et un opéra, encore en chantier, sur Le Roi se meurt, D’Eugène Ionesco. Gilles Auger a contribué à la formation de nombreux jeunes chefs dont notre chef assistant, Félix Ste-Marie en qui il voit un jeune chef talentueux et doué.

 

 

Félix Ste-Marie,
Un assistant chef d’orchestre voué à l’excellence

Originaire de Sherbrooke, Félix Ste-Marie étudie à l’Université de Sherbroooke dans les classes de Carmen Picard en piano puis de François Bernier en direction. En 2015, il amorce sa maîtrise avec Gilles Auger au Conservatoire de musique de Québec où il obtient un Prix du jury à l’unanimité en direction d’orchestre. Il acquiert ses expériences de direction notamment avec l’Orchestre de chambre étudiant de Sherbrooke qu’il crée en 2013, l’Orchestre symphonique de Lévis où il est chef assistant depuis 2017 et l’Orchestre symphonique des jeunes de Sherbrooke dont il est le directeur musical et chef d’orchestre depuis 2020.

D’autre part, il enrichit son bagage en participant au programme de formation en affaires et développement de carrière offert par la Fondation Père-Lindsay. Il parfait aussi son art au Miami Music Festival auprès de Maestro David Effron puis au Domaine Forget sous la supervision de Maestro Yoav Talmi. Celui-ci sélectionne Félix parmi les chefs stagiaires pour diriger l’Orchestre symphonique de Québec lors d’un concert au Festival international du Domaine Forget à l’été 2019. Plus récemment, Félix a été choisi pour prendre part à la toute première édition de l’Académie de direction d’orchestre de l’Orchestre Métropolitain où il a le privilège de travailler avec son chef Yannick Nézet-Séguin.

Musiciens

Cliquez sur le nom du musicien pour en apprendre davantage

HARPE

  • Sara Charbonneau Michaud

HAUTBOIS

PIANO

  • Sarah Hains

TIMBALES

PERCUSSIONS

  • Marc-André Prégent
  • Claude Richard
  • Vincent Tremblay

Milieu de formation

L’Orchestre symphonique de Lévis, Un idéal pour la formation en musique

Reconnu comme orchestre de formation par le ministère de la Culture et des Communications, l’Orchestre symphonique de Lévis constitue un milieu privilégié d’apprentissage, un endroit de choix pour perfectionner une formation musicale. Regroupant des musiciens retraités, des anciens professionnels et des étudiants de tous les âges et de tous les milieux, il offre un contexte idéal pour les jeunes artistes qui ont le loisir d’y côtoyer des collègues qui, au fil du temps, deviendront de véritables mentors.

En plus de pouvoir améliorer leur technique, les instrumentistes ont la chance de pouvoir peaufiner leur interprétation musicale au sein d’un véritable ensemble orchestral.

Le volet pédagogique de l’Orchestre symphonique de Lévis est un succès sans contredit et un exemple de collaboration intergénérationnel qui transcende le monde de la musique pour construire des amitiés fondées sur une passion commune.

Salle de spectacle

L’Espace symphonique de Lévis

Une salle de spectacle est un élément essentiel au travail des musiciens. Grâce au soutien financier de plusieurs partenaires tels que la Paroisse St-Joseph-de-Lévis et Desjardins, l’Orchestre symphonique de Lévis possède sa propre salle de concert depuis septembre 2013. Situé au cœur de l’église Saint-David-de-l’Auberivière, l’Espace symphonique est un lieu de rassemblement au sein duquel les musiciens ont le loisir de pratiquer, de se former, d’échanger avec leurs collègues et de présenter les plus belles œuvres du répertoire de musique classique.

Puisque l’église est toujours utilisée par la paroisse, l’Espace symphonique n’est pas seulement une salle de spectacle, mais un lieu où culte et culture s’allient dans un esprit de sauvegarde du patrimoine.

administration et ca

Comité exécutif

Francine Bouchard : présidente

Associée, Gestion Immobilière Bouchard-Veilleux


Tessa Rheault : Vice-présidente

Avocate, KSA Avocats + Notaires


Francis Belzile : trésorier

Professeur et directeur des sciences comptables, FCPA, FCA, M.Fisc
UQAR


Bernard Têtu : Secrétaire

Musicien, Pathologiste

Administrateurs

Francine Chevrier

Conseillère en communications, Retraitée Desjardins


André Savary

Musicien, Retraité


Marilyne Côté

Musicienne, Traductrice

Administration

Christiane Boullé

Directrice générale


Gilles Auger

Directeur artistique

Nicole Robichaud

Responsable des bénévoles


André savary

Musicothécaire

Partenaires

Logo Desjardins
Logo Ville de Lévis
Logo Culture et Communications Québec
Logo Hydro Québec
Logo Floralies Jouvence
Logo Conservatoire de musique de Québec
Logo Paroisse Saint-Joseph-de-Lévis
Logo TechniBureau
Logo IBM
Logo Média des 2 Rives
Logo TVA
Logo Le Journal de Lévis
Logo Banquet Morin
 
Logo Agence Team
 

Journal « Tour du quartier »

Journal « Le Breakeyvilloi »

Journal « Le Crieur »

Le Babillard musical de Québec

Journal « Carrefour Pintendre »